Traitement

Inflammation du pancréas: symptômes et traitement

La pancréatite est une inflammation du pancréas dont les symptômes et le traitement dépendent directement de la forme de la maladie. La pathologie peut être aiguë aussi bien que chronique. Il est important de remarquer les signes de la maladie à temps et de demander de l'aide, car ignorer les signaux du corps peut entraîner des conséquences désagréables, voire la mort.

Dans 70% des cas, la pancréatite est due à l'alcoolisme, dans 20% des cas, le blocage du conduit avec le tartre et plusieurs facteurs déclencheurs tombent dans les 10% restants:

  • intoxication alimentaire fréquente,
  • lésions abdominales dans le pancréas (hypocondre gauche),
  • maladies infectieuses ou virales du tractus gastro-intestinal,
  • dysfonctionnements du sphincter situé dans la glande,
  • maladies fongiques.

En outre, la maladie peut devenir une complication après une intervention chirurgicale dans la cavité abdominale ou après une manipulation endoscopique.

Symptômes d'inflammation

  • Douleur intense dans l'hypochondre, douleur encerclante
  • Douleur au dos, plus près des cuisses.
  • Vomissements (parfois avec bile) et nausée
  • Bouche sèche
  • Manque d'appétit
  • Éructations fréquentes
  • Dans un état courbé, la douleur est réduite
  • Augmentation de la température (rare)
  • Faiblesse et transpiration excessive (transpiration collante)
  • Blanchissement de la peau
  • Diminution de la pression artérielle
  • Palpitations
  • Parfois, jaunissement de la peau et du blanc des globes oculaires.

Une crise aiguë de douleur dans le pancréas peut entraîner une consommation d'alcool à long terme, une consommation excessive ponctuelle, ainsi que le tabagisme, des calculs biliaires et une obsession des aliments gras.

Tous ces facteurs réunis augmentent considérablement le risque d'inflammation soudaine. Fondamentalement, le traitement d'une telle maladie est effectué à l'aide de médicaments. Tout d'abord, vous devez suivre un régime alimentaire spécial pour la pancréatite. Une inflammation aiguë exclut complètement de manger avant que les symptômes ne soient soulagés.

Il vaut la peine d'obéir au médecin, car Ne prenez pas de pilules ou de surdosage avec des médicaments peuvent entrer dans la forme aiguë d'une autre maladie - la pancréatite avec des complications graves!

La pancréatite aiguë peut entraîner une nécrose du pancréas. Avec une telle exacerbation, il est impossible de se passer d'une opération et, en cas d'assistance tardive, une issue fatale est possible, y compris par un choc douloureux!

Cela est dû au fait que le pancréas est situé dans la zone du "plexus solaire" et que l'inflammation de la glande passe à un grand nombre de ganglions nerveux de son environnement, provoquant de multiples douleurs aiguës.

Maladies associées à l'inflammation

  • Le diabète est une maladie qui ne peut être guérie.
  • Cancer - tumeurs bénignes ou malignes
  • Pierres - nutrition inadéquate
  • La fibrose kystique est une maladie génétique rare.
  • Pancréatite - inflammation du pancréas
  • Kystes - Formation à la surface dans laquelle le fluide est formé

Les raisons de l'apparition de toutes ces maladies associées au mode de vie. Le plus souvent, détruire ce corps aidera à une nutrition erronée et inadéquate, ainsi qu’à l’alcool et au tabac.

Mais non seulement ce facteur peut ruiner la glande, mais il faut tenir compte d'autres facteurs dans le traitement. Maladie gastro-intestinale, calculs dans les voies biliaires ou maladie du foie.

Le traitement est effectué à l'hôpital, un compte-gouttes, un régime et un soulagement de la douleur. Un traitement antibiotique est effectué pour soulager l'inflammation et prévenir les complications, un spasme est éliminé dans la région du pancréas avec des médicaments.

À la fin du cours, son état est évalué et, en l'absence d'amélioration, une intervention chirurgicale est effectuée.

Caractéristiques de puissance

Ce qui ne peut pas être dans l'inflammation et la pancréatite

  • Alcool et cigarettes - catégoriquement
  • Restauration rapide, plats cuisinés et aliments en conserve - tous
  • Nourriture frite - tout
  • Aliments gras, mouton, porc
  • Beurre, saindoux, fromage.
  • Sel, épices, aigre et épicé
  • Ail, oignon, raifort, radis, radis, oseille
  • Orge perlé, gruau de maïs, légumineuses - pois, haricots, lentilles
  • Chou blanc et choucroute
  • Toutes les viandes fumées, saucisses
  • Soupes et bouillons riches
  • Café, thé fort
  • Toutes les boissons gazeuses, y compris les eaux minérales gazeuses
  • Bonbons, gâteaux, tartes, dumplings, pâtisseries à la crème, biscuits sablés sucrés
  • Pain blanc frais et tout noir.

Régime principal pour la pancréatite aiguë et l'inflammation - faim, froid et repos

Que pouvez-vous manger avec une inflammation et une pancréatite?

  • Bouillie uniquement sur l'eau
  • Poisson bouilli, viandes maigres, dinde ou poitrine de poulet, lapin, veau
  • Boulettes de viande à la vapeur et boulettes de viande maigre
  • Huiles raffinées
  • Fromage cottage et yaourt, pudding au fromage cottage
  • Au lieu de pain frais - biscuits, craquelins blanc, pain blanc séché (non frais)
  • Soupes - bouillons en purée, insaturés
  • Purée de pommes de terre, légumes bouillis
  • Gruau, semoule, sarrasin,
  • Kissel (meilleur gruau), compote, gelée
  • Eau minérale sans gaz - uniquement alcaline
  • Poires et pommes au four
  • Thé faible, bouillon hanches

Remèdes populaires

(Traitement du pancréas avec des herbes et des remèdes populaires.)

Avec l'aide de la médecine alternative, un traitement actif et un soulagement des symptômes causés par une inflammation et une pancréatite aiguë sont effectués.

Pour entretenir le pancréas, de nombreuses herbes sont utilisées: bardane, prêle, renoncule, manchette, camomille et même chicorée.

Traitement systématique recommandé des infusions et des décoctions. De ce fait, le fer revient rapidement à la normale, rétablissant ses fonctionnalités.

Cela facilite grandement l'état du patient et l'aide à retrouver son mode de vie habituel. Si le traitement avec des remèdes populaires à la maison est appliqué régulièrement et pendant une longue période, le pancréas peut être complètement guéri.

Traitement d'avoine

Il est bien soutenu par un remède universel pour de nombreuses maladies - l'avoine. Il améliore le fonctionnement de l'organe affecté après plusieurs étapes. Cet outil éprouvé a fait ses preuves.

Assez pour inclure la bouillie dans le régime quotidien. Le "lait" à l'avoine est inclus dans le traitement du pancréas - un plat spécial a plus d'effet qu'une simple bouillie.

Le traitement est effectué uniquement sur les grains non traités. Ils sont lavés et bouillis dans de l'eau à feu doux. Après 40 minutes, la croupe est retirée et hachée en bouillie. Ensuite, il est mis à feu à nouveau et bouilli pendant 20 minutes.

Le liquide obtenu après la deuxième ébullition, boire 100 ml trois fois par jour. Le mélange ne peut pas être conservé plus de deux jours au réfrigérateur. Il est conseillé de préparer du "lait" frais tous les jours.

  • Une décoction d'avoine. L’avoine est bien lavée et remplie d’eau jusqu’à couverture complète des grains. Le récipient contenant le grain et le liquide est placé dans un endroit chaud et recouvert d’un chiffon lâche. Après la germination des grains, ils sont séchés et broyés à la consistance de la farine. La poudre obtenue est diluée dans de l’eau froide, remplie d’eau bouillante et bouillie pendant trois minutes à feu doux. Le bouillon préparé pour le pancréas se boit avant de manger.
  • Pudding à l'avoine vivant. Encore plus efficace est le "kissel à l'avoine vivante" fabriqué à partir d'avoine germée, lire: Recette pour kissel à l'avoine vivante.

Le pancréas ne nécessite pas moins de régénération que le foie. Même une petite consommation de sucre peut nuire au travail du corps lors d'une exacerbation. Pour éviter cela, le sucre est remplacé par un produit naturel - le miel. Le traitement peut être répété en continu.

  • Le produit est dilué dans du lait tiède ou de l'eau. La technique implique une augmentation progressive de la quantité de miel. Tout d'abord, prenez une demi-cuillère à café sur un estomac vide. Si le pancréas ne répond pas, la dose est progressivement augmentée à un demi-verre.

Jus de légumes

Le pancréas commence à mieux fonctionner en raison de la consommation de jus naturels. Les boissons aux légumes les plus courantes. Ils doivent être frais et ivres à jeun.

  • Jus de betterave Le jus de betterave frais est particulièrement efficace, mais avant de l'utiliser, il est nécessaire de le conserver environ une heure pour que le sédiment se dépose.
  • Jus de pommes de terre et de carottes. Le traitement de la pancréatite est effectué avec du jus de pomme de terre. Il boit à jeun 50 ml. Le traitement de la pomme de terre dure au moins deux semaines avec la même pause. Dans le complexe, vous pouvez prendre du jus de carotte.
  • Jus de chou. Le pancréas est progressivement nettoyé et augmente la production d'enzymes. Utile et jus de choux de Bruxelles. Une partie de la boisson est mélangée à cinq parties de jus de carotte.
  • Jus de concombre. Le jus de concombre traite le cancer du pancréas. Je bois après trois heures, quand il est debout. Dose unique - 100 ml avec un petit morceau de pain.

Buvez du liquide jusqu'à cinq fois par jour. Le pancréas après avoir pris du concombre rétablit le travail actif.

Chardon-Marie

Le traitement de nombreux organes et du pancréas est effectué à l'aide de chardon-Marie.

  • Pour le nettoyage, faites la décoction ou l'huile de graines habituelle. La douleur soulage la racine de la plante.
  • Les feuilles, les racines et les tiges sont remplies d’eau bouillante et infusées pendant 24 heures. Dose unique - 150 ml. L'huile de chardon-Marie élimine le processus inflammatoire, de sorte que le pancréas ressent une diminution de la charge dans les conduits.

Pendant la prise de mumiyo, le pancréas normalise la production d'enzymes.

  • Le moyen le plus efficace est le moyen nettoyé. Il prend un cours de 20 jours le matin et le soir une capsule.
  • Le traitement avec mumiyo peut être combiné avec du jus d'aloès.

Herbes et Frais

Grâce aux préparations à base de plantes, le pancréas est rapidement restauré et améliore son fonctionnement. Les plantes éliminent les gaz, le gonflement, les crampes et l'inflammation.

Utilisé pour préparer la collection

  • chicorée,
  • aneth pharmaceutique,
  • soie de maïs
  • anis et racine de bardane,
  • plantain et Tchernobylik.

La collection Spoon a versé 0,5 litre d'eau bouillante. La perfusion doit être perfusée pendant au moins 45 minutes. Ensuite, il est filtré et bu avant de manger 40 jours de suite.

Moustache d'or

Cette plante est indispensable pour la restauration du pancréas. Cela fonctionne bien s'il y a une pancréatite. Est pris sous forme d'infusion ou de décoction.

  • On broie trois feuilles de moustache dorée et verse 600 ml d’eau bouillante.
  • ensuite, la plante doit être bouillie pendant 15 minutes à feu doux.
  • Le bouillon est retiré de la cuisinière, enveloppé avec un chiffon chaud et infusé pendant 12 heures.
  • l'outil est stocké pendant une longue période. Il ne perd pas ses propriétés. Une portion est de 50 ml.
  • si le pancréas et la pancréatite provoquent une douleur intense, une dose unique peut être augmentée.
  • Pour une autre méthode de fabrication des moustaches d'or, une longue feuille est prise. Il est broyé dans du tara et rempli d'eau bouillante. Capacité étroitement bouchée et emballée. L'outil est infusé jusqu'à la teinte cramoisie. La réception est effectuée avant les repas.

Immortelle

Le pancréas se régénère rapidement après avoir pris l'herbe.

  • Les fleurs séchées de la plante dans la quantité de 5 grammes sont écrasées et mélangées avec 500 ml d'eau froide. L'agent doit être perfusé pendant 8 heures. Buvez le médicament dans une tasse une fois par jour. Le cours dure 20 jours.
  • Immortelle peut être mélangé avec de la camomille, du calendula et de l'argousier. Versez la collection sur 200 ml d’eau bouillante, insistez et passez à travers la gaze. Prenez la perfusion pendant environ deux semaines, à raison de trois portions par jour.

Racine de chicorée

  • Moulez la racine de manière à obtenir 2 c. À thé, versez l'herbe avec un verre d'eau, laissez bouillir pendant 5 minutes sur la cuisinière. Laisser le bouillon refroidir et passer à travers une passoire. Boire toute la journée pour une gorgée. Prenez une décoction 21 jours. Vous pouvez faire une pause d'au moins 7 jours. Et recommencez le cours.
  • Le lait avec du miel peut être pris à jeun, ces deux composants enveloppent les parois de l'estomac et soulagent la douleur. Il est nécessaire de prendre un tel cocktail le matin; après l'avoir pris, il ne faut pas manger avant 2-3 heures

Le pancréas nécessite un soutien constant. Le traitement du pancréas avec des remèdes populaires aidera à éviter de nombreuses complications et le développement de cas graves - coma de diabète sucré et nécrose pancréatique.

Types de médicaments pour le traitement

Avec l'aide d'un traitement médicamenteux spécial, il est possible de réduire les symptômes des maladies du pancréas, d'améliorer leur fonctionnalité et de prévenir le développement de complications dans le contexte de la pancréatite.

Plusieurs groupes de médicaments sont utilisés pour traiter le pancréas:

  • Moyens enzymatiques pour le pancréas

Avec leur aide, le traitement et l'accélération des conduits sont effectués. En conséquence, le métabolisme des nutriments augmente, les processus de digestion s’améliorent.

Le pancréas produit des enzymes. Sans assez d'entre eux, une personne peut se sentir gonflée, avoir l'estomac lourd et également souffrir de diarrhée ou de constipation. Un changement de consistance des selles provoque un inconfort important. (Pancréatine, Mezim, Créon, Festale.)

  • Antispasmodiques pour le pancréas

La tâche de ces médicaments est d'assouplir les muscles lisses des muscles abdominaux et d'éliminer les douleurs d'intensité variable. Le traitement par antispasmodiques est rapide et efficace. (Papaverine, No-Spa, Spazgan, Spazmalgon).

Les médicaments antimicrobiens traitent une co-infection. Les médicaments ne sont prescrits qu'après consultation d'un médecin. Le pancréas doit être complètement examiné.

La principale tâche des neutralisants à base d’acide chlorhydrique est de réduire l’acidité, d’améliorer la digestion et de procurer un effet enveloppant sur la muqueuse gastrique. Le pancréas après les antiacides normalise le travail. Le traitement peut être effectué pendant une longue période.

  • Analgésique pour le pancréas

Avec la pancréatite, il y a une forte compression des canaux, accompagnée d'une douleur vive et pulsée. Ces comprimés deviennent les premiers secours. L'analgésique est utilisé pour soulager une douleur soudaine.

La douleur du pancréas peut être très grave. Dans ce cas, un traitement immédiat est nécessaire. (Baralgin et autres analgésiques).

Utilisé pour réduire la production d'enzymes acides et glandes en excès. Le pancréas ne peut pas se passer de médicaments antisécrétoires, indispensables en pratique gastro-entérologique. Ce traitement supplémentaire a un effet positif sur tous les organes du tractus gastro-intestinal. (Ranitidine, famotidine).

Utilisation de médicaments

Le traitement du pancréas ne repose pas sur la réception d'un médicament en particulier.

Le traitement doit être complet et comprendre des moyens non seulement de soulager les symptômes, mais également de traiter l'organe touché. Cela aidera à éviter l’acquisition de nombreuses maladies chroniques et complications.

Le pancréas lors d'une exacerbation est soumis à un spasme aigu qui, dans la plupart des cas, provoque une douleur lancinante intense. Il ne peut pas s’arrêter longtemps, épuisant le patient.

À ce stade, il est important de commencer le traitement pour une attaque à la maison avant l'arrivée de l'ambulance.

Antispasmodiques

Le traitement de la douleur pancréatique spastique est effectué par des antispasmodiques. Après leur réception, les canaux des glandes sont dilatés.

Ensemble avec eux, vous pouvez corriger l'action en prenant n'importe quelle préparation enzymatique. Le pancréas se débarrassera de la charge supplémentaire et entrera dans le mode de travail habituel.

Même après avoir pris des médicaments actifs, le pancréas peut conserver une sensation de douleur sourde. L'inflammation qui cause la pancréatite y contribue.

Pour éliminer l’impact négatif sur le côté gauche, une bouteille d’eau chaude avec de l’eau froide est appliquée sur la région du pancréas.Vous ne pouvez pas abuser de cette technique, la procédure ne se fait pas plus de 15 minutes.

Avant de commencer un traitement, vous devriez demander l'aide de spécialistes!

Symptômes et signes de la maladie

La nature des manifestations de la maladie dépend de la forme de la pancréatite, de la sensibilité individuelle du patient ainsi que de la zone de la zone touchée. Il est important de distinguer les symptômes d’inflammation du pancréas chez les femmes des problèmes d’ovaire, lorsque la douleur ne peut irradier que vers la côte gauche. Et chez les enfants, des symptômes similaires peuvent survenir lors d'une intoxication banale.

Pour la pancréatite chronique, une période latente est caractéristique. Souvent, les patients ne soupçonnent même pas la présence de la maladie avant la première exacerbation grave. La forme aiguë de la pathologie, en revanche, a une symptomatologie prononcée. Lors d'une attaque, le patient doit avoir une assistance médicale qualifiée.

Pancréatite aiguë

Le pancréas est un petit organe, mais il remplit les fonctions les plus importantes de l'organisme: il produit de l'insuline, nécessaire au maintien d'un taux de sucre sanguin normal, ainsi que des enzymes digestives qui contribuent à la décomposition des aliments entrés dans l'intestin. Au cours de l'inflammation, toutes les fonctions organiques sont altérées et de graves dommages peuvent conduire à une maladie chronique telle que le diabète.

Pour éviter cela, vous avez besoin de temps pour reconnaître les symptômes et aider le patient:

  • douleur environnante, localisée dans l'hypochondrie, souvent plus à gauche. Sensations douloureuses intenses, non éliminées par l'utilisation de médicaments, provoquant des nausées, des vomissements. Dans les cas graves, un choc de la douleur peut se développer et, dans ce contexte, la mort peut survenir.
  • l'aversion pour n'importe quel aliment, la présence d'inclusions de bile dans le vomi,
  • changement des principaux indicateurs - fièvre, augmentation du rythme cardiaque, respiration rapide, baisse de la pression artérielle,
  • brûlures d'estomac sévères et bouche sèche,
  • éructations fréquentes, hoquets,
  • distension abdominale due à un dysfonctionnement de la digestion,
  • selles agitées - pronos, constipation, présence dans les selles de particules alimentaires non digérées.

Le bien-être général du patient se dégrade progressivement. Une attention particulière devrait être accordée à l'apparence de la peau. Un teint blanc ou bleuâtre apparaît le plus souvent, il n’est pas aussi dangereux que la couleur jaunâtre. La jaunisse parle de la forme de pancréatite réactive (la plus dangereuse). Elle se produit en raison de la compression de la vésicule biliaire et de son canal, le pancréas, dont la taille est très agrandie.

Au moindre jaunissement de la sclérotique ou de la peau, vous devez consulter un médecin de toute urgence.

Le tableau clinique de l'exacerbation est similaire à celui de l'inflammation aiguë:

  • localisation de la douleur - partie supérieure de l'abdomen, dans l'hypochondrie. Les sensations sont le zona et peuvent donner dans l'épaule, le dos ou le sternum,
  • violation du tube digestif - nausée, éructations, vomissements, distension abdominale, selles molles, constipation,
  • changements dans le pouls, la pression, la température.

Les symptômes disparaissent lorsque la maladie s'atténue, mais la pancréatite se fait toujours sentir. Le patient se plaint de constipation ou de pénétration persistante, qui résulte d'une division insuffisante de la nourriture dans les intestins, de flatulences. En outre, il y a des plaques de poil et des ongles cassants, une peau sèche et squameuse, un début de fatigue rapide.

Lors de son admission à l'hôpital, on prescrit au patient les études suivantes:

  • test sanguin normal - montre les signes généraux d'inflammation dans le corps (augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes, augmentation de la concentration de globules blancs),
  • détermination de la glycémie (glucose) dans le sang - pour prévenir le développement du diabète ou d'une condition prédiabétique due à une lésion des îlots de Langerhans - zones pancréatiques où l'insuline est produite,
  • biochimie sanguine - pas une étude détaillée, mais la détermination des enzymes de la glande (trypsine, amylase, lipase),
  • échographie des organes de la cavité abdominale
  • Gastroduodénoscopie oesophagienne - permet d'utiliser le tube fin avec une petite chambre pour examiner le tractus gastro-intestinal de l'intérieur,
  • Examen aux rayons x des organes abdominaux
  • analyse générale des matières fécales et de l'urine.

Dans les cas peu clairs, la tomodensitométrie peut également être prescrite au patient, mais elle est rarement utilisée en raison du coût élevé de la procédure et des longues lignes.

Traitement de l'inflammation du pancréas

Pour maintenir la rémission de la pancréatite chronique, il suffit généralement de suivre un régime et de prendre des préparations enzymatiques. La tactique de traitement de l'exacerbation et de l'inflammation aiguë n'est pas différente. Le patient est obligatoirement hospitalisé, mène une thérapie de désintoxication, stabilise le travail du pancréas.

Pour soulager l’état du patient et éliminer l’inflammation, utilisez les médicaments suivants:

  • antispasmodiques (No-shpa, Baralgin),
  • anticholinergiques (atropine, métacine),
  • Les anti-H2 (Famotidine),
  • enzymes pancréatiques (Festal, Mezim),
  • les adsorbants (Sorbeks, Enterosgel),
  • antibiotiques
  • eubiotiques.

Le premier jour, le patient doit mourir de faim, il lui est permis de boire de l'eau pure. À partir du deuxième jour, différents produits sont introduits progressivement, mais une personne ne peut reprendre son régime habituel qu'après plusieurs mois.